Les Webcams du LHC

Le nouvel accélérateur de particules du CERN, le LHC, est maitenant équipé de webcams. On peut donc voir les expériences en direct !

Et ça vaut le coup d’ œil !

C’est ici

Via Tristan Nitot.

Au voleur

Jeudi, dans le train Paris-Rouen de 21h20, je me suis fait dérobé ma sacoche avec, entre autre, mon IBM T30 dedans.

Bon, clairement, vu son âge et son état, cette machine ne vaut rien (peut être 150€ ?). Mais je lance quand même un appel si vous la voyez en vente, merci de me prévenir.

Donc, concretement, un T30, ça ressemble à ça :

Mais le miens ressemblait plutôt à ça :

Sa configuration :
P4M 1.8GHz, 1024Mo, 120Go, Ubuntu 8.04
Signes particuliers :
Les autocollants (mais le voleur, s’il est malin les aura enlevés). La peinture noire des trapes d’accès à la RAM et à l’emplacement MiniPCI est partie. Un autocollant de licence WinXP Pro sur la trappe MiniPCI. Le coin de la trappe d’accès au HDD est cassé. La plupart des caches de vis du capot manquent. L’adresse MAC de la carte Ethernet est : 00:09:6B:C2:54:67.

Le pire dans tout ça, c’est que je venais de réinstaller Ubuntu dessus et que je n’avais pas pensé a installer Adéona dessus… J’ai l’air malin maintenant !!!

M’enfin, en remplacement, je viens d’acquérir un Acer Aspire One (sous Linux évidement !). Et je viens d’installer Adéona dessus !!!

Antivol pour portable

Je viens de découvrir Adeona. C’est un logiciel libre qui permet retrouver plus facilement son portable en cas de vol.

Il existait déjà des services équivalent, mais payant, non libre (et uniquement sous MacOSX à ma connaissance).

Le principe est le suivant : à intervalle régulier, le programme se réveille et si il est connecté à internet, envoi un message crypté sur un service de stockage en ligne. Le message contient toutes les informations nécessaires à un service de police pour retrouver le portable, à savoir, l’adresse IP interne et externe du portable, un traceroute, la liste des réseaux wifi à proximités, et si le portable est équipé d’une webcam, une photo de l’utilisateur (qui doit sans doute être le voleur…). Déjà plusieurs portables on été retrouvé grâce à ce genre de service aux états unis.

La confidentialité des informations stockées en ligne est garantie par un cryptage fort (certificat + mot de passe).

Je viens de l’installer sur la plupart de mes ordinateurs et sur ceux de mes proches…

Voici en vrac quelques améliorations possibles :

  • Il pourrait donner aussi la liste des appareils bluetooth à portés.
  • S’il détecte un GPS bluetooth, il pourrait l’utiliser pour envoyer aussi les coordonnées GPS.

Les autres options pourraient permettre de palier l’absence de connectivité, mais elles sont moins légales :

  • Si aucun réseau ouvert n’est disponible, il pourrait essayer d’envoyer un SMS par bluetooth sur le portables à proximité, voir de se connecter à internet par bluetooth.
  • Moins légal, toujours si aucun réseau ouvert n’est detecter, il pourrais essayer de se connecter automatiquement au réseaux fermé avec une attaque de clef WEP ;-)… Un peu comme dans ce XKCD:

Le plus gênant, c’est qu’il faudrait que ces actions ne se déclenchent que si le portable à été déclaré comme volé, hors, sans connectivité, le portable ne peut pas savoir qu’il a été volé… Le serpent se mort la queue…

En tout cas, c’est un très bon soft, mais j’espère ne jamais avoir à m’en servir !

Pour les Rototuxiens

Je les ai 😉 Il y en a environ une centaine…


Maintenant, si tu fais partie de RotomaLUG et que tu en veux un, il va falloir être très très gentil 😉

De retour de 24H du Mans Roller 2008

Ce week-end, j’ai participé pour la quatrième fois aux 24H du Mans Roller.

Cette année, nous avons fait une meilleur performance que l’année dernière, soit 136 tours au contre 130 en 2007. Malgré cela, nous sommes moins bien classé (195ème contre 174ème en 2007). Comme le dit Bastnic, que j’ai rencontré sur place, c’est sans du au fait que les rollers de vitesse avec des roues de 100mm sont devenu très abordable, et donc les concurrents roulent tous beaucoup plus vite. Je me rappel qu’en 2004, lors de ma première participation, la plupart des concurrents étaient équipés de patins de fitness (moi compris).

Sur un plan personnel, je suis à la fois content et déçu (oui, je suis compliqué). Je suis content, car mon entraînement cardio et mes nombreuses sorties en roller tout au long de l’année dernière ont portées leurs fruits. Cette années, après chaque tours, je récupérais beaucoup plus vite.

Par contre, je suis un peu déçu, car pour mon dernier tour, je me suis fait violence et j’ai amélioré mon chrono de presque 1 minute. Et je l’ai plutôt bien supporté ! Je suis donc un peu déçu de ne pas avoir poussé un peu plus lors de mes tours précédents. Je me suis peut être un peu trop économisé.

Par contre, j’ai encore souffert du dos. Cette année, je vais donc essayer d’orienter mon entraînement sur la musculation du dos et des abdominaux.


Merci à tous les membres de la Wonder Team et à l’année prochaine sur le circuit Bugatti !

Multi écran avec Ubuntu Hardy

J’ai essayé de faire fonctionner le multi-écran sur mon portable IBM T30 et sur un autre PC. J’ai eu quelques difficultés sur les deux. Voici mes observations :

Ces deux machines sont toutes les deux équipées d’une puce graphique un peu ancienne. Le T30 à une vénérable radeon 7500 généreusement dotée de 16Mo de RAM. L’autre PC était équipé d’une radeon 9200. Ces deux machines utilisent le driver ‘ati’ de Xorg.

De nos jours, pour faire du multi-écran avec une seule carte vidéo, on n’utilise plus Xinerama (tant mieux, c’était un calvaire à configurer), mais l’extension XRandR (pour X Rotation and Resolution), qui était déjà utilisée pour changer la résolution de X11 sans devoir redémarrer le serveur. Normalement avec Ubuntu Hardy, un joli utilitaire (Système > Préférences > Résolution de l’écran) permet de configurer le double écrans facilement.

Parfait… Sauf que pour moi, il n’a pas fonctionné… Il détecté correctement mes deux écrans, je pouvais changer leur résolutions, les positionner l’un par rapport à l’autre, mais dès que je cliquait sur « appliquer », mes deux écrans semblaient comme superposés… Si je fermais, puis revenais dans l’utilitaire, il me montrait mes deux écrans superposés (donc cohérent avec mon affichage). Impossible de les séparer…

Après avoir cherché un peu du coté de XRandR, je me suis rendu compte, en tapant xrandr dans un terminal, que la résolution virtuelle de ma carte était bien trop faible… Mais qu’est ce que la résolution virtuelle ? Et bien, il faut considérer que les écrans sont une partie d’un grand écran virtuel. Pour que le double écran fonctionne, il faut que mes deux écran « entre » dans cet écran virtuel. Mes deux écrans, un 15″ et et 17  » ont des résolutions de respectivement 1024×768 et 1280×1024. Ma résolution virtuelle était réglée à 2048×2048 (1024×1024 sur mon T30). Cette résolution virtuelle, sur sa largeur ne peut pas contenir mes deux écrans (2048 < 1024 + 1280)... Voilà pourquoi mes écrans restaient superposés... Mais ce qui est bien avec Linux, c’est qu’un problème n’est bien souvent pas une fatalité. Il suffit de dire à Xorg quelle résolution virtuelle l’on souhaite utiliser. Pour cela, malheureusement, il faut mettre les mains dans le cambouis en éditant son fichier /etc/X11/xorg.conf (qui au passage, s’est dramatiquement vidé depuis le passage à Xorg 7.3) :

Je me suis limité à l’exact résolution dont j’avais besoin, car ma carte disposant de peu de RAM, je n’ai pas pu mettre beaucoup plus. Il m’a suffit de me déconnecter, puis de me reconnecter, et j’ai pu régler facilement mes résolutions via l’interface graphique… Alors, on est en droit de se demander pourquoi le réglage de Xorg est si faible par défaut. En fait, il semble que cette valeur par défaut soit laissée à la discrétion du pilote (‘ati’ dans mon cas). Si le driver met une valeur faible c’est qu’il semble par exemple que certaine cartes ne puissent plus afficher de 3D si une résolution virtuelle supérieure à 2048×2048 est utilisée. Il semble que j’ai effectivement perdu les fonctions d’accélération 3D sur mon T30… En même temps, la 3D sur une radeon 7500… Voilà, amusez vous bien avec vos écrans multiples sous Linux 😉

Lire un podcast sous Ubuntu

Hier, Jean-François m’a fait part de ses difficultés à s’abonner à un podcast sous Ubuntu. Sa compagne évoquant même la possibilité de revenir sous Windows juste pour ça (elle aime la provocation 😉 ). J’ai été assez surpris, car la manipulation est assez simple. Il suffit d’aller dans RhythmBox, de sélectionner la fonction « Nouveau flux Podcast » du menu « Musique » et de saisir l’adresse du podcast. Pour obtenir l’adresse, sur le site de Radio France par exemple, il suffit de cliquer sur le lien « voir le lien RSS », puis de copier l’adresse qui apparait dans la fenetre popup.

Le problème viens du fait que beaucoup de podcast sont proposé sous forme d’un adresse commençant par itpc://… En fait cette adresse permet d’indiquer aà un ordinateur muni d’iTunes qu’il faut utiliser iTunes pour lancer ce podcast. RhythmBox ne connait pas (encore) les adresse itcp. En fait, il suffit juste de remplacer itpc par http dans l’adresse pour que RhythmBox accepte le podcast.

Maintenant, comme ce genre de manipulation est plutôt fastidieuse, voici comment rendre tout cela automatique. Le but du jeu, est que lorsque dans Firefox l’on clique sur un lien itpc, le podcast soit automatiquement ajouter dans Rhythmbox.

Il suffit d’ajouter dans Firefox, un nouveau gestionnaire de protocole. Commençons par écrire le gestionnaire de protocole en question. Le gestionnaire de protocole est un petit programme qui sera lancer avec comme argument l’URL demandé. Nous voulons qu’il prennent cette URL, remplace itpc par http et lance RhythmBox avec la nouvelle URL ainsi formée. C’est facile :

J’ai décider d’enregistrer ce programme dans /usr/local/bin/rhythmbox-podcast. Il ne faut pas oublier de le rendre executable avec :


Ensuite, il suffit d’indiquer a Firefox qu’il doit utiliser ce programme pour gérer les adresses commençant par itpc. Pour cela, il faut taper about:config dans la barre d’adresse de Firefox, puis faire un clic droit sur la liste qui apparait et choisir « Nouvelle chaine de caractères ». Entrer le nom « network.protocol-handler.app.itpc » et la valeur « /usr/local/bin/rhythmbox-podcast ».

Ensuite, il suffit de cliquer sur un lien itpc (comme les liens « installer dans iTunes » sur le site de Radio France) pour que le podcast s’ajoute automatiquement à RhythmBox (il faut que celui ci soit déjà lancé avant de cliquer).

Utiliser la Freebox HD sur un moniteur informatique

Je souhaitais juste vous informer que l’on peut faire fonctionner une Freebox HD avec un moniteur informatique possédant une prise DVI. Je regarde maintenant la TV sur mon moniteur Apple Cinema 20. Comme je n’ai vu nul part sur le net le même genre de montage, j’ai voulu le partager.
L’intérêt de la chose : simplement, ça m’évite de devoir acheter un téléviseur. De plus, même si l’on a pas de moniteur, pour des tailles inférieures à 30 pouces, un moniteur informatique coûte beaucoup moins cher qu’un téléviseur LCD de même taille (un moniteur de 22″ coûte moins de 200€ en ce moment).

Donc pour faire marcher ça, je me suis juste procurer un adaptateur DVI femelle vers HDMI femelle (mon moniteur Apple ne possède pas de prise DVI femelle sur le châssis, mais seulement d’une prise mâle sur un câble). Il me suffit de brancher un câble HDMI de la Freebox à l’adaptateur qui lui est branché sur le moniteur. J’utilise des enceintes de PC pour le son. La Freebox doit être réglée pour utiliser la résolution auto, et le ratio sur 16/9.

La qualité d’image est exceptionnelle, surtout sur les canaux HD (trop rare sur la Freebox).
Le seul problème est que comme mon écran est en 16/10, l’image est légèrement déformée mais ce n’est pas très grave ( Update 2008-03-30 : Il suffit de régler le format d’image sur Auto dans le menu de la Freebox (accessible avec la touche jaune) et l’image n’est plus déformée.).

DjangoBook… suite

Je viens de corriger quelques petits problèmes sur le PDF du Django Book que j’avais généré.
Voici la liste des points corrigés :

  • Correction de la table des matières :
    Les sous chapitres n’avaient pas de numéro de page. En fait, dans le script build_toc.py, j’écrasait par mégarde les id sur le balise <h*>.
  • Correction de la mise en page des codes sources :
    • Décalage de la première ligne du bloc : remise à zéro de la propriété CSS text-indent pour les tag <pre />.
    • Indentation incorrecte : ce problème venait de deux choses. L’utilisation de la fonction prettify de BeautifulSoup, qui ré-indentait le HTML, je suis revenu à un simple appel de la fonction str(). Enfin, pour les codes sources avec du texte en mis en gras, BeautifulSoup, en trouvant les tag <strong />, perdait le formatage. J’ai ajouté au dictionnaire QUOTE_TAGS la clef ‘pre’ qui indique à BeautifulSoup de ne pas analyser le code à l’intérieur des base <pre / >.
  • Caractère inconnu correspondant au symbole TM : je les remplace par <sup>TM</sup>.

Comme on me l’a demandé, voici les commandes à enchaîner pour généré le PDF :


Et donc voici le résultat : Version HTMLVersion PDF

Le HD-DVD est mort…

C’est officiel, Toshiba a confirmé la rumeur qui courrait depuis quelques jours : il abandonne son format fetiche, le HD-DVD

La question que je me pose est : est ce que les rumeurs n’ont pas forcé la main à Toshiba…
Je m’explique, ça fait plusieurs jours que de nombreux sites clament haut et fort que le HD-DVD est mort. Ça a forcement du avoir un impact non négligeable sur les ventes… Et ça a peut être fini d’achever les derniers espoirs de Toshiba. Comment vendre un produit que tout le monde annonce comme obsolète…

Mais bon, ce n’est pas le plus important. Oui, on s’en fou, car le BlueRay aussi est mort. Il est mort, mais il ne le sais pas encore (dixit ken 😉 ). En effet, les galettes en plastiques sont obsolètes, l’avenir est aux téléchargements. Tous les ados boutonneux l’on compris depuis longtemps, Steve Jobs et Bill Gates l’ont compris plus récemment, mais visiblement les majors, elle, on encore un train de retard !

Donc, je dis : Le HD-DVD est mort… A mort le BlueRay !